» Article de Fevrier 2018 Année » page 3

Un parfait arrangement - Julia London

Abandonnée à quelques jours de son mariage, Sloane ne supporte plus ses chères amies qui veulent la recaser à tout prix. Pour avoir la paix, la jeune Américaine s'invente un amoureux avec qui elle est censée roucouler en vacances, dans les Highlands. Mais catastrophe. Les filles annoncent leur arrivée ! Sloane doit alors se trouver illico un cher et tendre à peu près crédible. Galen, un Écossais bourru qui vit au milieu des moutons, accepte de participer à sa petite mascarade inoffensive. Inoffensive ? C'est oublier le charme rugueux des Highlanders qui en a fait succomber bien d'autres avant elle.



Omnia Vanitas - Emmanuel Valnet

Louisa Torrès, capitaine de police au 36 quai des Orfèvres, mène une existence de flic écartelée entre sa profession , son fils de 13 ans et ses liaisons sans lendemain. Quand un cadavre est retrouvé sur le Champ-de-Mars, l'enquête lui est confié par sa hiérarchie qui espère la voir échouer. Qui est ce mystérieux tueur qui signe ses crimes d'une locution latine ? Lancée à sa poursuite, Louisa va découvrir que la mort de certaines personnes est indispensable à la survie d'autres.



Le châtiment des marionnettes - L. Tellier

Une monumentale manipulation entraine deux couples, les meilleurs amis du monde, dans un piège vénéneux. Manipulation mentale, poison, crime parfait, amour, haine, tout se déchaine pour provoquer l'inéluctable issue. Le capitaine Merz, flic fantaisiste et complexé, entre dans la danse. Génial d'après sa mère, incontrôlable et vaniteux d'après tous les autres, il renifle dans l'indifférence générale, l'odeur des catastrophes qui s'annoncent. Flanqué de Vingt-deux, son bras droit batave et secondé par une jolie scientifique accorte, tout à la fois helvète et perspicace, Merz tente d'enrayer l'inéluctable mécanique qui menace les quatre marionnettes dont la vie ne tient qu'à un fil. Sauront-il remonter le temps? Pour le trio improbable, la course contre la montre vient de commencer. Extrait: Le père Anselme était assis sur le banc de pierre attenant à la maison décrépie lui tenant lieu de logis. Une espèce de baraque bancale, composée d'une grande cuisine dont la pièce maitresse était une antique cuisinière à bois, et d'une unique chambre, au rez-de-chaussée elle aussi. Rien ne semblait avoir changé ici depuis le septennat de René Coty si l'on exceptait le calendrier des postes qui presque bizarrement portait l'année 2008. Il était posé près du transistor « la voix de son maître », entré dans sa quarantième année. Le buffet de la cuisine était noyé par un bric-à-brac de prospectus, de piles usagées, de trucs, de machins et de vieux numéros du « Chasseur français », ouvrages de référence du vieil occupant des lieux. La masure était élargie sur sa droite d'un appentis où une pile de bois immense attendait patiemment l'heure du bûcher tandis qu'une vieille bicyclette aux pneus rouges, sans doute échouée là pendant l'exode, rouillait stoïquement. Le père Anselme admirait sa montagne en fumant du gris. C'était là son occupation favorite depuis que l'arthrose l'avait cloué ici. Cinquante ans durant, il avait parcouru les alpages en tous sens, dormant souvent là haut, dans les abris. Il avait gardé les troupeaux de moutons durant l'estive. Il avait aimé ça mais aujourd'hui, « y pouvait pus », alors, il regardait. Un con de citadin ou un ignorant de la plaine ne pouvait pas comprendre qu'ici, il se passait toujours quelque chose. Ils ne voyaient pas les infimes modifications qui agitaient son domaine à chaque instant. Le père Anselme n'était pas riche mais la vue qu'il avait depuis sa maisonnette n'avait pas de prix. Posée à ses côtés, la paire de jumelles réglementaires qu'il utilisait dans les Aurès pendant les « opérations de maintien de l'ordre » et dont il avait considéré que l'État français lui avait fait cadeau, omettant, en conséquence, de les rendre à sa démobilisation en 1962. Le père Anselme n'était pas si vieux, mais il faisait vieux. Tanné par le soleil d'été et gercé par les gels hiémaux, son visage ressemblait à la Mer de Glace toute proche, succession de rides et de crevasses. Il observait le manège des animaux, écoutait les tracteurs qui passaient au loin et humait les parfums et les odeurs. Il ne s'ennuyait jamais. Son dernier chien de troupeau, assis à ses pieds, était très vieux et semblait attendre, comme son maître, la fin d'une existence qui traînait en longueur. Il regardait son maître qui regardait la montagne. Tout était paisible. Ça sentait la mort, mais pas trop.



Les reliques sacrées d'Hitler - Sidney D. Kirkpatrick

Namur, 23 février 1945. Le lieutenant Walter Horn, professeur d'Histoire de l'Art à l'université de Berkeley dans le civil, reçoit une confession inattendue de la part d'un soldat allemand prisonnier. Grand amateur de reliques historiques et ésotériques, Himmler, dans la perspective d'une invasion alliée de l'Allemagne, aurait caché un grand nombre d'entre elles dans une salle dissimulée sous le château de Nuremberg.
Parmi celles-ci se trouveraient, entre autres, la Sainte Lance, considérée comme étant l'arme qui a percé le flanc du Christ, ou encore un manuscrit médiéval, le codex Manesse. Bien vite, l'information se révèle vraie et les alliés découvrent un véritable trésor sous le château. Seul problème : deux des dix-sept caisses renfermant les précieuses reliques sont vides. Et les cinq objets qu'elles contenaient ont disparu.
Le général Dwight D. Eisenhower confie alors au lieutenant Horn la difficile mission de retrouver les reliques disparues. C'est le début pour celui-ci d'une extraordinaire odyssée humaine et historique dans l'Allemagne en ruines, qui va le conduire à entrer dans les arcanes les plus secrètes du mysticisme nazi, depuis les ordres de chevaliers fondés en Terre Sainte lors des croisades jusqu'aux secrets du Saint Empire romain germanique.
Ce qu'il découvrira au terme de cette quête passionnante restera classé confidentiel durant des décennies. Cet incroyable scénario, digne de Dan Brown, avec un héros à la fois professeur et aventurier qui n'est pas sans rappeler Indiana Jones, n'a rien d'une fiction. Après un long travail d'enquête dans les archives des services secrets américains et des centaines d'heures entretiens, Sidney D. Kirkpatrick lève en effet le voile sur de passionnants secrets historiques et ésotériques avec un sens de l'intrigue et des coups de théâtre digne des plus grands romanciers.



Michel Cymes - Hippocrate aux enfers

« Ce livre est une pierre posée sur le fragile édifice de la mémoire de la Shoah. »
M. Cymes

Les médecins ont été parmi les premiers malades atteints de la Peste Brune : à Auschwitz, à Dachau, à Buchenwald ou à Strasbourg, les pires atrocités ont été commises par ceux qui avaient prêté le serment d'Hippocrate. Si le nom de Mengele est encore connu, il ne faut pas oublier les actes et les victimes de Rascher, Clauberg, Heim et Hirt : c'est à cet exercice de mémoire que nous convie Michel Cymes, qui jette son regard de médecin d'aujourd'hui sur une facette moins connue de la barbarie nazie, les expérimentations médicales pratiquées sans consentement sur les détenus.
S'appuyant sur de nombreux témoignages ainsi que sur une documentation récente voire inédite, révélant des vérités qui ne sont pas toujours bonnes à entendre, Michel Cymes raconte avec franchise et passion comment Hippocrate est descendu aux enfers.


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 545
Retour     Suivant

Inscription

Groupe D'utilisateurs


Bienvenue

Votre Identifiant:

Votre Mot De Pass:


Inscription
mot de pass oublie?

Zone Calendrier

Zone Publicité

Zone Compteur

Flag Counter

A lire

Zone-ebook n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possedez l'original. Ni zone-ebook.com, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.

Aimez Vous Ce Site ?

    Publicité