» Article de Janvier 2019 Année » page 222

Sam Eastland - L'Icone Rouge


Au plus fort des combats, deux soldats russes cherchent refuge dans la crypte d'une église allemande. Ils y découvrent une icône d'une valeur inestimable, que tout le monde pensait détruite. Une fois informé, Staline ordonne à son meilleur détective, Pekkala, de découvrir comment elle a pu se retrouver là. L'enquête de » L'OEil d'Émeraude » le met rapidement sur la piste des Skoptsy, une secte chrétienne dont les membres ont été pourchassés par le passé par la police secrète bolchévique. Les rares survivants se sont regroupés et se cachent dans les forêts de Sibérie. Alors que l'icône resurgit, les Skoptsy sont prêts à tout pour remettre la main sur ce qu'ils estiment être leur plus grand trésor, et menacent l'ensemble du peuple russe d'une nouvelle arme terrifiante.



Lucie Crisa - La Théorie du baiser


La théorie du baiser raconte la folle quête d'une jeune architecte, Zélie Dumont, qui pense avoir découvert son prince charmant lors d'une soirée costumée organisée par son patron. Déguisé en Zorro, un complet étranger se met à l'embrasser un instant et s'enfuit l'instant d'après, ne lui laissant ainsi pour le retrouver que le goût de ses lèvres. Persuadée qu'il s'agit de l'homme de sa vie, Zélie se met en tête, fortement influencée par son excentrique colocataire, Rachel, d'embrasser tous les hommes qui sont susceptibles d'avoir assisté à la soirée et d'être son homme masqué. Ainsi, Zélie va donner tout son sens à l'expression « to find a prince, you gotta kiss some toads ». Pas facile cependant à réaliser quand on est maladroite, que l'on déteste être touchée, que l'on se retrouve irrésistiblement attirée par le fils du patron fraîchement arrivé des Etats-Unis et qu'un CDI est en jeu.



Matthieu Biasotto - Harper


Je crois que quelque part, je t'écris pour expier ce que j'ai fait, en espérant qu'un jour tu puisses comprendre et que tu trouves la force de me pardonner. Il faut que tu saches que j'aurais pu donner ma vie pour toi. Il n'y a pas de quoi être spécialement fier de mes actes et je ne suis pas un enfant de chœur, mais j'ai eu l'audace d'aller jusqu'au bout. Je n'ai pas pu rester dans la légalité, j'ai dû emprunter des chemins parfois obscurs et employer des méthodes dont personne ne peut se vanter. Il m'a fallu fuir Détroit pour le Mexique. C'est comme ça, qu'est-ce que tu veux. Si je viens à disparaître avant le jour J, si je me fais serrer et que le dénouement m'échappe. On pourra dire de moi que j'ai été un sale type, un violent lunatique, un perdant pétochard et même un escroc sans scrupules. Mais toi qui poses les yeux sur mes mots, tu sauras que j'avais de bonnes raisons et que la vérité nous appartient. Tu sauras que je ne regrette rien et que si c'était à refaire, pour Toi. Je le referais.



Edwy Plenel - Dire nous


« Il est temps de dire nous. Ce nous qui rassure par ses audaces, ce nous qui crée de la confiance en risquant son bonheur. Dire nous pour partir à la recherche d'un horizon des possibles en faisant chemin tous ensemble, dans le souci des plus fragiles et des moins protégés, des moins habiles et des plus exploités. Dire nous pour inventer un nouvel imaginaire qui nous élève et nous relève, en nous extirpant du marécage où macèrent nos divisions, nos rancœurs, nos ressentiments. Dire nous pour cesser de dire eux contre nous, nous contre eux, notre nous contre le leur, dans une guerre sans fin dont nous serons tous les victimes, nous comme eux. Dire nous pour réussir à échapper aux fatalités du présent par la subversion de l'ordinaire et du quotidien, en l'enchantant par la beauté et la bonté, contre la laideur et la méchanceté. Dire nous avec cette certitude que la politique, comme bien commun, est d'abord une poésie, une poétique où l'espérance retrouve l'énergie qui lui manquait, comme un souffle libérateur. Dire nous, donc, pour inventer tous ensemble le oui qui nous manque, celui d'un peuple réuni dans sa diversité et sa pluralité autour de l'urgence de l'essentiel : la dignité de l'Homme, le souci du Monde, la survie de la Terre. » Journaliste, Edwy Plenel est cofondateur et président de Mediapart, journal en ligne indépendant et participatif. Il a notamment publié chez Don Quichotte Le Droit de savoir (2013) et Dire non (2014)



Alex Nicol - Des babouches à Esquibien


Ah ! Esquibien ! Son petit port, sa Chapelle Sainte Évette, son phare de Lervily, ses dunes, ses calvaires, sa fête du Goémon et ses incontournables Fest-Noz ! (fin du guide touristique).Mais qui donc aurait l'esprit assez tourmenté pour venir perturber la quiétude de ce charmant bout du monde ? Et qui est Charles Falhun, ce mystérieux bienfaiteur de la commune qui vient de périr en mer à bord de la vedette qu'il voulait justement offrir à la société de sauvetage maritime ?Encore une fois, c'est Gwenn Rosmadec qui est chargé par le maire de détailler la réponse. De là à imaginer qu'il y a sans doute de venimeuses anguilles sous des roches pas très nettes, il n'y a qu'un pas !Et c'est mal connaître Gwenn Rosmadec que de penser qu'on puisse le décourager facilement. La réalité sordide, il ira la chercher avec sa charmante épouse Soazic dans les profondeurs de l'eau noire de la baie bretonne et jusque dans les palais luxueux des princes saoudiens de Djedda. Même les commandos de la marine nationale vont s'en mêler !


1 ... 218 219 220 221 222 223 224 225 226 ... 323
Retour     Suivant

Inscription

Groupe D'utilisateurs


Bienvenue

Votre Identifiant:

Votre Mot De Pass:


Inscription
mot de pass oublie?

Zone Calendrier

«    Janvier 2019    »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Zone Publicité

Zone Compteur

Flag Counter

A lire

Zone-ebook n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possedez l'original. Ni zone-ebook.com, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.

Aimez Vous Ce Site ?

    Publicité