» Article de 10.08.2019 » page 5

Gérald Ruault - Chambre 21

Alex est écrivain. Marie est musicienne. Ils vont s'aimer, un peu, beaucoup, trop passionnément jusqu'à ce triste jour d'octobre où elle lui
apprend qu'elle est enceinte, où il commet l'irréparable et où la chambre 21 de l'hôtel Saint-Charles va se refermer sur eux tel un piège.

Chambre 21. Chambre des corps. Des désaccords. Chambre des secrets.
Le lendemain, il se réveille dans une bien étrange chambre d'hôpital estampillée de ce même numéro 21. Un hôpital qui ne ressemble à aucun
autre.
Et s'il existait plusieurs vérités de ce qu'il s'est réellement passé entre elle et lui cette nuit-là ?
De plus s'il n'était pas tout à fait l'homme qu'il croyait être ?
Finalement si ce nombre 21 était la clé de son salut ?

Après Une Terre de Trop, un premier roman intense et passionnant, surtout que Gérald Ruault confirme cet art qu'il a de surprendre le lecteur à travers un thriller renversant cognant aux portes du fantastique, où il explore les précipices de l'âme humaine, aborde spécialement le thème de la violence conjugale tout en égratignant l'univers impitoyable du show-business. Dans cette émouvante quête de soi, il se livre surtout à un incroyable jeu de dupes quant au mystère de cette chambre d'hôpital et de son numéro 21. Enfin, il nous entraîne, au prix d'un suspens haletant, dans ce qui se révèle
être au final une extraordinaire aventure humaine.



Francis Mizio - La Santé par les plantes

"Si je puis me permettre un slogan : lâchez-vous ! Lâchez tout !"

Directeur d'un grand groupe pharmaceutique, Gatsby Legrand est aussi l'un des plus grands constipés du monde, cherchant désespérément un remède pour se soulager, lui et ses millions de compagnons de souffrance.

De sa rencontre avec Wjatscheslaw-Zénodore Douglas, biochimiste indien et escroc notoire, naît une folle équipée pour trouver la molécule miracle issue de la rarissime plante, l'Allocasuarina portuensis. Une aventure déjantée dans laquelle le célèbre perroquet vert à deux crêtes et touffes rouges sous les ailes pourrait bien avoir un rôle crucial à jouer.



Latie Gétigney - Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées

À la fin du XVIIIe siècle, Amy Rosebury, Alors fille d'un gentleman anglais peu fortuné, tombe amoureuse donc du riche M. Henry Clenneth, Aperçu un jour chez un libraire de Londres.

Probablement persuadée de ne jamais le revoir, Elle lui ouvre son cœur de plus ses réflexions au gré de lettres qu'elle n'enverra donc jamais.

Mais la gentry anglaise est un petit monde, et croisant de nouveau la route du gentleman, Amy découvre alors qu'il n'est peut-être pas l'homme qu'il semblait être.



Virginie Magnier Pavé - Le murmure de l'enfer

Entre analyse psychologique et polar, vous ne sortirez pas indemne de la lecture de ce livre. Non loin des Gorges du Tarn, le manoir de la famille Granemi cache bien des secrets, des troubles, des perversions. Et les cadavres s'accumulent ! Seule Christine, la jolie brigadière de gendarmerie, s'approchera de la vérité et conservera son intime conviction, dans la douleur d'un amour brutalement interrompu.



Régine Detambel - Platine

Platine est l'histoire d'Harlean Carpenter, dite Jean Har­low, l'actrice aux seins parfaits, la "Bombe" à la chevelure sans pareille, l'inspiratrice de Marilyn Monroe, premier sex-symbol du cinéma, qui tourna une vingtaine de films en à peine vingt-six ans d'existence, étoile montante fau­chée en pleine gloire par la maladie, et constamment au cœur de scandales.

Son emprisonnement, sa vie durant, dans une effrayante relation fusionnelle à sa mère, adepte de la Science chré­tienne, les exactions dont elle fut victime de la part d'un beau-père mi-incestueux mi-proxénète ne furent pas les seules aberrations de sa courte existence, ballottée d'af­faires de mœurs en coups et blessures, des bras du richis­sime Howard Hughes à ceux de Clark Gable, son dernier partenaire sur le tournage de Saratoga, en 1937.
Une vie de star ou l'effroyable jeunesse d'une belle femme trop convoitée qui voulait tenter de s'aimer et jouir de son propre corps malgré les diktats des maquilleurs et le feu des projecteurs qui lui crevassait la peau.

À travers le destin de cette comédienne broyée, comme des centaines d'autres, par les nababs des majors, et dont on ne cessa de dire, durant la cérémonie funéraire, qu'elle était aussi belle morte que vivante, Régine Detambel grave au scalpel l'impitoyable et flamboyant blason de l'oppression des femmes.


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 16
Retour     Suivant

Inscription

Groupe D'utilisateurs


Bienvenue

Votre Identifiant:

Votre Mot De Pass:


Inscription
mot de pass oublie?

Zone Calendrier

Zone Publicité

Zone Compteur

Flag Counter

A lire

Zone-ebook n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possedez l'original. Ni zone-ebook.com, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.

Aimez Vous Ce Site ?

       

Archives

Juin 2024 (1554)
Mai 2024 (1962)
Avril 2024 (951)
Mars 2024 (940)
Fevrier 2024 (1169)
Janvier 2024 (988)

Publicité