» Article de 02.01.2017 » page 9

La vie commence vendredi - Ioana Parvulescu

Vendredi 19 décembre 1897 : on trouve un inconnu évanoui dans la neige, dans une forêt aux environs de Bucarest. Il est habillé bizarrement, ne porte ni barbe ni moustaches, s'exprime d'une drôle de façon. Toute la ville est en effervescence : serait-ce Jack l'Éventreur, à la une de tous les journaux, un fou échappé de l'asile, un vrai faussaire ou un faux journaliste? Et s'il venait d'une autre époque ?

Un voyage dans le temps qui nous entraîne, à la suite de ce personnage mystérieux, dans la capitale roumaine à la fin du XIXe siècle, le siècle de la joie de vivre, où l'on croyait fermement à l'avenir et aux progrès de la science. Un compte à rebours, en treize journées trépidantes, avant le réveillon du 31 décembre 1897.

Historique, fantastique, policier : Ioana Pârvulescu tire habilement tous ces fils, tissant le passé avec le présent, l'Histoire avec la fiction, dans un roman savoureux et pétillant.

Prix de l'Union européenne pour la littérature (2013)

Traduit du roumain par Marily Le Nir

Ioana Pârvulescu, née en 1960, enseigne la littérature à l'université de Bucarest. Elle a écrit plusieurs essais sur la vie quotidienne aux XIXe et XXe siècles et a beaucoup pratiqué le journalisme littéraire. Son premier roman, La vie commence vendredi, est traduit dans une dizaine de langues européennes.

Marily Le Nir, professeur de langues vivantes, se consacre depuis près de vingt-cinq ans à la littérature roumaine : elle a traduit, entre autres, Gabriela Adamesteanu, Florina Ilis, Norman Manea, Nicolae Steinhardt, Eugen Uricaru.





Raison et sentiments - Joanna Trollope


Elles sont soeurs et pourtant aussi différentes que le jour et la nuit. Elinor, étudiante en architecture, est discrète, modeste et trop raisonnable. Marianne est impulsive, passionnée et rêve de devenir artiste. Mais un jour, leurs caractères et leurs certitudes sont mis à rude épreuve. Elinor doit-elle rester stoïque quand l'homme qu'elle aime s'abandonne dans les bras d'une autre ? Et il n'est pas sûr que la foi de Marianne en l'amour survive à sa rencontre avec le célibataire le plus séduisant de la région... Au fil de leurs aventures, les deux jeunes femmes apprennent la vie. Et dans un monde où la vie privée est exposée sur Internet, l'amour a bien du mal à triompher du scandale...



Je m'appelle requiem et je t'.. - Stanislas Petrosky

Moi, vous ne me connaissez pas encore, mais ça ne va pas tarder. Je m'appelle Estéban Lehydeux, mais je suis plus connu sous le nom de Requiem. Je suis curé, ça vous en bouche un coin ? Oubliez tout ce que vous savez sur les prêtres classiques, je n'ai rien à voir avec eux, d'autant que j'ai un truc en plus : je suis exorciste. Je chasse les démons. Bon pas tous, parce que je dois d'abord gérer les miens, surtout quand ils font du 95 D, qu'ils dandinent du prose et qu'ils ont des yeux de biche. Chasser le diable et ses comparses n'est pas de tout repos, je ne vous raconte pas. Enfin si, dans ce livre. Ah, un dernier détail : Dieu pardonne, moi pas.

Biographie de l'auteur
L'individu qui se cache derrière le pseudonyme de Stanislas Petrosky est français et vit en Normandie, à quelques kilomètres du Havre. Sa profession, thanatopracteur, n'est probablement pas pour rien dans son goût pour le crime et l'humour. noir. Cet auteur atypique voue un culte immodéré à Frédéric Dard. Sa plume est trempée dans la même encre. Résultat, on se passionne, on se gondole, on frémit, bref on se régale. La preuve c'est Nadine Monfils, la mère de Mémé Cornemuse et d'Evis Cadillac qui signe la préface.



J.H. Rosny Aïné - La vague rouge - roman de mœurs révolutionnaires

"C'était vers le crépuscule, en avril. Le soleil croulait sur la banlieue sinistre. Déjà rouge, il ouvrait une gueule de fournaise à la cime d'un peuplier, entre deux cheminées d'usine, hautes comme des clochers. Un homme s'arrêta sur la route, près de Gentilly. Il considéra le paysage misérable et puissant, les fumées vénéneuses, l'occident frais et jeune comme aux temps de la Gaule celtique. Malgré les toits, les fourneaux, les cheminées, les dures fabriques, malgré les tramways, les automobiles et les locomotives, c'était, comme pour les premiers êtres, le mariage de la terre et du soleil, toute force puisée dans cet immense feu de l'espace : la forêt vierge et les grandes industries ne sont pas des choses opposées, ce sont des choses analogues."



Julia Malye - Les fantômes de Christopher D.


La question est : jusqu'où iriez-vous pour laver votre honneur ? Celui qui la pose s'appelle Christopher D., ancien officier du Los Angeles Police Department s'estimant victime de racisme et renvoyé pour des motifs qu'il qualifie de mensongers. Et la réponse est : tuer. Les coupables, bien sûr, du moins ceux qu'il juge comme tels. Mais une fois pris dans l'engrenage de la vengeance, parviendra-t-il à épargner les innocents ?

À partir d'un fait divers, une fusillade à Big Bear, en Californie, en 2013, Julia Malye crée une incroyable mécanique romanesque qui dévoile minute par minute quels malheureux concours de circonstances amènent les victimes à se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Un compte à rebours angoissant qui fait surgir de derrière l'apparente douceur de vivre californienne les ancestrales tensions raciales, la détresse sociale et cette tendance typiquement américaine à prétendre se faire justice soi-même.

Julia Malye est l'auteur de La fiancée de Tocqueville (Balland, 2010) et de Thémoé (Balland, 2013). Installée aux Etats-Unis, elle étudie l'écriture créative à l'Oregon State University.


1 ... 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ... 24
Retour     Suivant

Inscription

Groupe D'utilisateurs


Bienvenue

Votre Identifiant:

Votre Mot De Pass:


Inscription
mot de pass oublie?

Zone Calendrier

Zone Publicité

Zone Compteur

Flag Counter

A lire

Zone-ebook n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possedez l'original. Ni zone-ebook.com, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.