» Article de 18.12.2018

Blaise Cendrars - L'or

L'Or (sous-titré La Merveilleuse Histoire du général Johann August Suter) est un roman de Blaise Cendrars paru chez Grasset en 1925. C'est le premier roman publié par son auteur, connu jusqu'alors pour ses poèmes (Les Pâques à New York, la Prose du Transsibérien et de la petite Jeanne de France) et ses collaborations avec les peintres dans les milieux d'avant-garde.

Écrit en quelques semaines au retour du premier voyage de Cendrars au Brésil (1924), L'Or a connu immédiatement un grand succès qui ne s'est jamais démenti. Il marque un tournant dans l'oeuvre de son auteur qui « prend congé » du poème pour devenir tout au long des années 1920 un romancier de l'aventure héroïque.

L'Or est une biographie du général Suter, un aventurier d'origine Bâloise, en Suisse, qui fit fortune en Californie grâce à l'agriculture dans la première moitié du XIXe siècle. Il racheta la région au Mexique et installa une véritable industrie de l'agriculture. Il était en passe de devenir l'homme le plus riche du monde mais fut ruiné par la découverte d'or sur ses terres en 1848 et par la grande ruée vers l'or qui s'ensuivit. Des milliers de personnes se ruèrent sur les territoires du général Suter, dévastant tout ce qu'il avait mis tant d'énergie à construire. Ces nouveaux arrivants venaient avec des notaires et se procuraient de faux titres de propriété flambant neufs. Le général fatigué et abattu par tant d'injustice sombra dans une mélancolie passive jusqu'à ce que sa famille réapparaisse devant sa maison. Il décida de se reprendre en main et poursuivit en justice les milliers de prospecteurs qui exploitaient son territoire rempli d'or. Mais cela n'allait servir à rien ; la machine était déjà lancée et roulait beaucoup trop vite pour le général Suter. Celui-ci, dépassé, finit fou et mourut tristement en plein Washington.



Deepti Kapoor - Un mauvais garçon

Elle a vingt ans à New Delhi. Elle n'a ni père (parti vivre à Singapour), ni mère (décédée), ni repères. Sa tante, chez qui elle vit, cherche à la marier. Elle brûle d'une énergie qui n'a nulle part où aller, alors elle se plie aux conventions et garde ses pensées pour elle-même. Un jour, dans un café, il la dévisage. Plus âgé, il semble venir d'ailleurs. Il est laid, et pourtant tout chez lui attire la jeune fille. Il l'initiera au sexe, à l'alcool, aux drogues ; aux plaisirs du corps et à la noirceur de l'âme. Elle bravera les interdits et découvrira avec lui un New Delhi aussi dangereux qu'enivrant, où se côtoient l'ancestral et l'ultramoderne, la richesse et la putrescence, le profane et le sacré, et où pulse une rage de vivre que rien n'arrête.



Henning Mankell - Le Chinois

Pour la première fois de leur vie, Lena, Carmen, Tibby et Bridget, amies d'enfance, ne vont pas passer les vacances ensemble. Pour compenser cette séparation, elles concluent le « pacte du jean magique » : au cours de l'été, elles se le passeront comme un flambeau, il sera le témoin de leurs aventures et fera le lien entre elles quatre. A la rentrée, elles devront écrire dessus ce qui leur est arrivé pendant qu'elles étaient éloignées. Après un prologue présentant le pacte et les dix règles strictes d'utilisation du jean (« il est interdit de le laver » ; « il est interdit de laisser un garçon retirer le jean, mais il est cependant possible de l'ôter soi-même en présence dudit garçon » ; « il est formellement interdit de se décrotter le nez lorsqu'on porte le jean », .), nous suivons l'été de chacune des amies dans un récit entrecroisé. Lena part chez ses grands-parents en Grèce, Carmen chez son père en Caroline du Sud, Bridget en camp sportif au Mexique et Tibby reste à Bethesda pour travailler dans un supermarché. Chacune va vivre une expérience importante qui va la faire grandir. Et tout cela grâce au « jean magique » et surtout grâce à l'amitié. Un roman d'apprentissage, plein d'humour et d'émotion.



Thomas Mann - La Mort à Venise

Gustav von Aschenbach est un écrivain munichois reconnu (et anobli) dans la cinquantaine. Troublé par une mystérieuse rencontre lors d'une promenade, il part en voyage sur la côte adriatique et finit par aboutir à Venise, une ville dans laquelle il ne s'est jamais senti à l'aise. Dans son hôtel du Lido (le Grand Hôtel des Bains), Aschenbach découvre Tadzio, un jeune adolescent polonais qui le fascine par sa beauté. Il n'ose l'aborder et le suit dans la ville de Venise. Aschenbach, en proie à une sombre mélancolie et une sorte de fièvre dionysiaque, succombe à l'épidémie de choléra asiatique qui fait alors rage dans la ville. Il meurt sur la plage en contemplant une dernière fois l'objet de sa fascination.



Le Figaro & Le Figaroscope du Mercredi 19 Décembre 2018

Le Figaro & Le Figaroscope du Mercredi 19 Décembre 2018

Le Figaro & Le Figaroscope du Mercredi 19 Décembre 2018

102 pages | True PDF | 24.7 MB

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 24
Retour     Suivant

Inscription

Groupe D'utilisateurs


Bienvenue

Votre Identifiant:

Votre Mot De Pass:


Inscription
mot de pass oublie?

Zone Calendrier

Zone Publicité

Zone Compteur

Flag Counter

A lire

Zone-ebook n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possedez l'original. Ni zone-ebook.com, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.

Aimez Vous Ce Site ?

    Publicité