» Article de 01.09.2019

Gilles Caillot - Je te hais

Flic tourmenté, le capitaine Marc Kasowski aimerait pouvoir tirer un trait sur les horreurs de son passé. Mais comment oublier son père, ce bourreau qui a assassiné sa mère et sa sœur ? Surtout au moment où celui-ci va sortir de prison.

Alors que le policier lutte contre ses terribles souvenirs d'enfance, un petit garçon et une fillette disparaissent. Et le kidnappeur envoie aux parents une lettre glaçante dans laquelle il détaille la manière dont ils les a tués.

Cette affaire, qui rappelle étrangement à Marc ce qu'il a lui-même vécu, risque de faire vaciller son fragile équilibre psychologique. Pour parvenir à démasquer le meurtrier, il va devoir plonger dans les abîmes de son histoire familiale. Et le prix à payer pour sa rédemption risque d'être terrible.



Liliana Colanzi - Notre monde mort

Un chauffeur de taxi bolivien que les visions d une passagère indigène hantent jour et nuit, un groupe d enfants fascinés par la mort soudaine de leur petit camarade, une jeune femme en mission sur Mars à qui apparaissent des fantômes d'animaux, un photographe qui, lors d une séance photo, voit les liens d une famille se déliter sous ses yeux, ou encore une étudiante que la bigoterie maternelle entraîne dans la folie.

Les nouvelles de Notre monde mort sont empreintes d'une étrangeté proche du fantastique et d'une tension palpable à chaque page.

C'est une voix forte, dérangeante, qui anime chacune de ces huit nouvelles qu on pourrait lire comme de très courts romans.

On y retrouve des obsessions chères à la littérature latino-américaine : le tiraillement entre modernité et tradition, l interpénétration des cultures occidentales et indigènes, l obsession de la mort et d une nature animée.


Le Figaro Du Lundi 2 Septembre 2019

Le Figaro Du Lundi 2 Septembre 2019

40 pages | True PDF | 23 MB


Yanick Lahens - Douces déroutes

À Port-au-Prince, la violence n'est jamais totale. Elle trouve son pendant dans une « douceur suraiguë », douceur qui submerge Francis, un journaliste français, un soir au Korosòl Resto-Bar, quand s'élève la voix cassée et profonde de la chanteuse, Brune.

Le père de Brune, le juge Berthier, a été assassiné, coupable d'être resté intègre dans la ville où tout s'achète. À l'annonce de la mort de ce père qui lui a appris à « ne jamais souiller son regard », la raison de sa fille a manqué basculer. Six mois après cette disparition, tout son être refuse encore de consentir à la résignation.

Son oncle Pierre n'a pas non plus renoncé à élucider ce crime toujours impuni. Après de longues années passées à l'étranger, où ses parents l'avaient envoyé très jeune l'homosexualité n'était pas bien vue dans la petite bourgeoisie , il vit reclus dans sa maison, heureux de rassembler ses amis autour de sa table les samedis.

Aux côtés de Brune et de Pierre ; d'Ézéchiel, le poète déterminé à échapper à son quartier misérable ; de Nerline, militante des droits des femmes ; de Waner, non-violent convaincu ; de Ronny l'Américain, chez lui en Haïti comme dans une seconde patrie, et de Francis, Yanick Lahens nous entraîne dans une intrigue haletante.

Au rythme d'une écriture rapide, électrique, syncopée, comme nourrissant sa puissance des entrailles de la ville, elle dévoile peu à peu, avec une bouleversante tendresse, l'intimité de chacun. Tout en douceur, elle les accompagne vers l'inévitable déroute de leur condition d'êtres humains.

Russell Banks l'affirme dans sa préface à l'édition américaine de Bain de lune : « Ce qui est indéniablement vrai des personnages de Lahens l'est indéniablement pour chacun d'entre nous. »



Ze chen Xu - La Grande Harmonie

Après dix-neuf ans, Chu Pingyang revient dans son village natal pour y vendre la propriété familiale, l'ancienne pharmacie » Grande Harmonie « .

Il espère ainsi pouvoir réunir l'argent nécessaire pour poursuivre ses études à Jérusalem : depuis qu'il a observé, enfant, une vieille illettrée, Grand-mère Qin, » lire » la Bible et répéter le mot » Jérusalem « , il éprouve une étrange fascination pour cette ville.

Il retrouve ses amis : Yang Jie devenu un riche fabricant d'objets en cristal ; Yi Chang'an, un chef mafieux spécialiste en faux papiers ; Lü Dong, son collègue de l'université atteint de maladie mentale ; Qin Fuxiao, son ex petite amie de retour au pays après des années comme ouvrière à Pékin.

Tous ont vu leur vie changer, à l'image de leur village transformé par le tourisme, et tous veulent acheter la Grande Harmonie pour des raisons fort différentes.

Au gré de ce retour aux sources, Chu Pingyang redécouvre ses amis, leurs préoccupations, leurs envies et le lourd secret, la même culpabilité, qui hante chacun d'eux. Finiront-ils par se mettre d'accord pour trouver la paix ?

En s'attachant à la psychologie de chacun, à leur famille, Xu Zechen raconte l'histoire de ces presque quarantenaires. De l'arrivée des Juifs à Shanghai pendant la Seconde Guerre mondiale à l'attentat du 11-Septembre 2001, de la » grande révolution culturelle » aux JO de Pékin, il fait le portrait d'une société aux multiples facettes.


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 20
Retour     Suivant

Inscription

Groupe D'utilisateurs


Bienvenue

Votre Identifiant:

Votre Mot De Pass:


Inscription
mot de pass oublie?

Zone Calendrier

«    Septembre 2019    »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 

Zone Publicité

Zone Compteur

Flag Counter

A lire

Zone-ebook n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possedez l'original. Ni zone-ebook.com, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.

Aimez Vous Ce Site ?

    Publicité