» » Un chef de chantier à l'isthme de Suez - Une campagne en Kabylie - Erckmann Chatrian

Un chef de chantier à l'isthme de Suez - Une campagne en Kabylie - Erckmann Chatrian

 


Un chef de chantier à l'isthme de Suez - Une campagne en Kabylie - Erckmann Chatrian

Fin 1872, Émile Erckmann, contre qui un mandat d'arrêt a été émis par les Prussiens qui occupent l'Alsace et la Moselle, s'installe à St-Dié. L'été précédent, il a fait la connaissance à Paris d'un Lorrain, entrepreneur de travaux publics, qui avait longtemps travaillé en Égypte à la construction du canal de Suez, Alban Montézuma Goguel, qui possède une propriété dans sa ville natale de St-Dié, l'Ermitage. Erckmann y est très bien accueilli et s'y sent bien, au milieu des Vosges et tout près de la nouvelle frontière qui le sépare de chez lui. Mais bientôt, «une envie furieuse» le prend de revoir l'Alsace. Pour s'empêcher de commettre cette imprudence, il entreprend avec Montézuma Goguel un voyage en Égypte et dans l'Orient méditerrannéen. Le voyage leur procure leur lot d'émotions, leur navire manquant de couler entre l'Italie et la Grèce. Ils visitent les ruines de Grèce, puis Alexandrie, le Caire, Gizeh. Ils embarquent sur un petit vapeur qui les mène d'un bout à l'autre du canal de Suez, où ils s'arrêtent sur les lieux des chantiers de Montézuma. Le retour les mène par Jaffa, Beyrouth, Tripoli, Rhodes, Constantinople, Corfou puis Rome, Gênes et le champ de bataille de Marengo. Ils rentrent à St-Dié au bout d'un voyage de trois mois.

Goguel a une grande expérience du monde oriental actuel, de ses moeurs, de sa religion, de sa langue. Erckmann, lui, est plutôt versé dans l'histoire des anciennes civilisations. Tout le long du trajet, ils échangent leurs observations. D'Égypte, Erckmann rapporte la matière des Souvenirs d'un chef de chantier à l'isthme de Suez. Il écrira plus tard à Chatrian : «C'est la première fois que nous sortirons d'Europe. Paysages, figures, tout est nouveau. Il faudra que le monde oriental y soit solidement indiqué, la couleur vive, originale de ces pays-là devra ressortir avec une grande vigueur, mais sans exagération.» De plus, Goguel, qui avait servi comme engagé volontaire dans la dernière guerre, s'était trouvé, en 1871, parmi les troupes chargées de réprimer l'insurrection de la Grande Kabylie. De ses souvenirs qu'il partagea avec Erckmann, celui-ci rédigea en grande partie pendant le voyage même, «Une campagne en Kabylie».



Commentaires:

Vous devez vous inscrire avant de pouvoir afficher les liens. - INSCRIPTION -

Ajouter un commentaire

Nom:*
E-Mail:*
Text:
Gras italique souligné barré | aligner à gauche centrer aligner à droite | Ajouter un smiley Le choix de la couleur | texte caché insérer un commentaire Convertissez le texte choisi de la translittération au Cyrillien Insérer Spoiler
Entrez le code: *

Inscription

Groupe D'utilisateurs


Bienvenue

Votre Identifiant:

Votre Mot De Pass:


Inscription
mot de pass oublie?

Zone Calendrier

«    Avril 2018    »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 

Zone Publicité

Zone Compteur

Flag Counter

A lire

Zone-ebook n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possedez l'original. Ni zone-ebook.com, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.