» Article de 16.11.2016

Rani 5 Tomes


Rani 5 Tomes



Éditeur(s) : Le Lombard 2009-2015
Auteurs : Van Hamme et Vallès


Rani 5 Tomes



1743. Tandis que la guerre entre grandes puissances européennes résonne jusqu'en Inde, le marquis de Valcourt se meurt, laissant l'avenir de la famille entre les mains de son fils Philippe, débauché notoire. Sa seule lueur d’espoir résidait en Jolanne, fille naturelle qu’il a reconnue et fait élever chez les religieuses dans le vain espoir de tempérer un caractère bien trempé. Philippe n’entend cependant pas laisser cette parente bâtarde mettre le nez dans ses affaires…






Les Gens honnêtes Intégrale 4 Tomes


Les Gens honnêtes Intégrale 4 Tomes


Éditeur(s) : Dupuis 2008-2016
Auteurs : Gibrat et Durieux

Les Gens honnêtes Intégrale 4 Tomes



T1 : Le jour de ses 53 ans, Philippe reçoit un coup de fil et un VTT. Le coup de fil, c’est pour lui annoncer qu’il est licencié, l’entreprise qui l’emploie étant délocalisée. Le VTT, c’est pour… c’est un VTT quoi. Comment va-t-il surmonter ces épreuves ? Ces épreuves ? Le chômage et l’ascension de la redoutable côte voisine, bien entendu.
L’époque n’épargne personne et Philippe, le vénérable cadre aux 27 années de boîte, l’apprend à ses dépens. Le moment de l’annonce est particulier mais les attitudes de son entourage le sont moins. Membres de la famille, amis ou simples proches, les réactions, les soutiens et les abandons seront variés. La palette est là que ce soit en termes de profils ou de comportements. De l’ex-épouse sur laquelle on ne peut plus compter à la fille toujours proche de son père, de l’indéfectible copain de longue date à la relation toujours prête à vous enfoncer le moment venu, en passant par la maman, lunaire, qu’il vaut mieux tenir à l’écart. La galerie est au complet, les profils bien marqués, le portrait ne donne pas dans le trait fin. Une famille - au sens large - formidable.
T2 : Lorsque Philippe perd son travail le jour de ses 53 ans, que sa femme demande le divorce et qu’il se retrouve temporairement sans le sou, son moral a de quoi être plombé. Mais c’est sans compter sur les ressources, les idées et le tempérament de cet homme. Il prend les coups durs comme autant d’occasion de s’ouvrir au monde. La première personne qu’il rencontre est Robert, bouquiniste, qui aime faire rimer les vers avec les verres. Philippe fait ensuite la connaissance de la jolie Camille, barmaid dans le TGV Paris/Bordeaux, alors qu’il conduit son fils cadet, Arnaud, dans une école hôtelière du bordelais. Arnaud s’ennuie dans le train et n’a pas eu le temps de passer chez le coiffeur. Philippe a l’idée du siècle : devenir coupe-tif à la SNCF. S’ensuivent un rapprochement avec ses nouveaux amis, une soudaine célébrité et pourquoi pas le retour de l’amour.
T3 : Ceux qui restent, ceux qui partent, ceux qui rêvent : chassés-croisés dans la vie de Philippe Manche. Installé dans un village de Bordelais cernés de vignes, Philippe Manche mène une vie paisible entre sa librairie, les parties de pêche avec les copains et sa relation amoureuse et épistolaire avec Camille. L'été arrive, et avec lui sa mère et son fils, venus le rejoindre pour les vacances. On retrouve les dialogues savoureux et l'humaniste bienveillant des Gens Honnêtes, le temps d'un bout de chemin souvent drôle, parfois doux-amer, sur les sentiers de la vie.
T4 : La conclusion des aventures de Philippe et de ses proches sous la plume sensible de Christian Durieux. Les chemins de la vie sont souvent faits de hasards, de virages, de demi-tours. Pour Philippe comme pour les autres, la route a été mouvementée. Dans ce quatrième et dernier tome des Gens honnêtes, chronique douce-amère créée par Jean-Pierre Gibrat et Christian Durieux, le chemin de Philippe et ceux de ses proches vont pourtant prendre enfin sens, dans un dénouement sensible et tendre, à l'image des précédents épisodes. Un récit touchant, drôle et toujours juste.






La Colonne Tomes 1 et 2


La Colonne Tomes 1 et 2



Éditeur(s) : Futuropolis 2013-2014
Auteur : Dabitch et Dumontheuil


La Colonne Tomes 1 et 2



T1 : Basée sur des faits authentiques, La Colonne raconte l’ultime expédition française au Tchad qui, en 1899, se distinguera par les massacres perpétrés tout au long du chemin. Un épisode tragique et oublié de l’histoire de France et de ses colonies raconté par Christophe Dabitch, tandis que Nicolas Dumontheuil nous fait revivre cette tragédie par des images en couleurs directes d’une force d’évocation stupéfiante.

Après s’être illustrés quelques années plus tôt, par les campagnes en pays Mossi (actuel Burkina Fasso), le capitaine Boulet et le lieutenant Lemoine végètent à Paris, partageant leur temps entre débauche, nostalgie et conférences. Dans un contexte de concurrence européenne sur les régions à coloniser (notamment l’Angleterre et l’Allemagne), l’état français compte sur eux pour parachever la conquête de l’empire français d’Afrique. Les deux hommes sont envoyés en mission stratégique au Tchad, l’objectif étant d’atteindre le Tchad par l’ouest et le fleuve Niger et d’opérer la jonction de leurcolonne sur le lac Tchad avec deux autres missions. Ils forment une colonne de 50 tirailleurs sénégalais, 200 tirailleurs auxiliaires et 700 porteurs. La colonne se met en route en janvier 1899. Le capitaine Boulet et son adjoint Lemoine sont bien décidés à parer au plus pressé quitte à se servir sur place auprès des populations locales afin de nourrir leur colonne et augmenter le nombre de leurs porteurs. Ainsi, la violence et les massacres se succèdentau fur et à mesure que leur mission avance. Inspiré de faits réels (la mission Voulet-Chanoine), cette histoire peu connue est racontée sur un ton tragicomique par un tirailleur survivant qui dialogue avec l’ « esprit » de la colonne…
T2 : Souley, le tirailleur, et un « esprit blanc », sont les narrateurs de cette histoire : comment le capitaine Boulet et le lieutenant Lemoine furent envoyés en mission stratégique au Tchad par l’état français afin de parachever la conquête de l’empire français d’Afrique, en janvier 1899. Malheureusement, le capitaine Boulet et son adjoint Chanoine sont bien décidés à parer au plus pressé, quitte à se servir sur place auprès des populations locales afin de nourrir leur colonne et augmenter le nombre de leurs porteurs. Ainsi, la violence et les massacres se succèdent au fur et à mesure de leur avancée. Le récit des « exploits » de la colonne remonte jusqu’au commandement de l’armée française qui envoie un émissaire pour les arrêter.







Homicide One shot


Homicide One shot


Éditeur(s) : Delcourt 2016
Auteur : P Squarzoni


Homicide One shot




Philippe Squarzoni s’affranchit du récit à la première personne pour s’emparer du livre monumental de David Simon sur le quotidien de la brigade criminelle de Baltimore, un reportage très éloigné de la représentation hollywoodienne. Dans une ville qui compte 240 meurtres par an, Homicide dresse un tableau minutieux de la violence urbaine américaine dans les quartiers en détresse.
Avec cette adaptation du livre de David Simon (créateur de la série The Wire – Sur écoute) sur la police de Baltimore, Philippe Squarzoni emmène la bande dessinée documentaire vers de nouveaux territoires.






Le Dramaturge - One shot


Le Dramaturge - One shot


Scénario : White, Daren
Dessin : Campbell, Eddie
Couleurs : Campbell, Eddie

Éditeur : çà et là
Date(s) de parution : 2012
Nombre de planches : 160 à l'italienne

Le Dramaturge - One shot



Il a fier allure, le dramaturge. Avec son costume indémodable, sa chemise blanche, ses lunettes vintage et sa calvitie d’homme sage. De toute façon, il peut être assez fier de lui, puisqu’il a remporté de nombreux prix pour ses écrits, tant pour le livre que pour la télévision. À défaut d’être le chouchou du public, il est celui de la critique. Du moins, il l’a été. Car, au-delà du regard condescendant qu’il porte sur le monde qui l’entoure, force est de constater qu’il a bien du mal à s’y trouver une place, dans ce monde…

Choisir pour héros un personnage désagréable est toujours risqué. Le mettre en scène par une voix off à la troisième personne est également un exercice de style de haute voltige. Mais quand le ton juste est trouvé et qu’une plume acide fait tomber une à une toutes les barrières d’auto-suffisance de cette figure principale, le résultat est délectable. Bravo donc à Eddie Campbell (From Hell, Alec) et son complice Daren White de réussir à se moquer intelligemment de ce vieux garçon sûr de son talent, dont l’obsession doublée de trouille pour les femmes est un moteur de l’écriture et de son existence morne.

Car s’il a su écrire de belles pièces à partir de son vécu, il demeure un asocial chronique et un refoulé sexuel. Présenté sous formes de strips élégants à l’aquarelle, le quotidien vide de sens de ce pauvre type n’est en que plus répétitif et sans espoir de changement. Mais si le livre laisse filtrer une pointe d’amertume, il est surtout très drôle et superbement écrit, toujours dans le registre délicat de la distance étudiée et de la fausse empathie. Une bande dessinée à part, sans aucun doute.



1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 15
Retour     Suivant

Inscription

Groupe D'utilisateurs


Bienvenue

Votre Identifiant:

Votre Mot De Pass:


Inscription
mot de pass oublie?

Zone Calendrier

Zone Publicité

Zone Compteur

Flag Counter

A lire

Zone-ebook n'héberge aucun fichier. La loi française vous autorise à télécharger un fichier seulement si vous en possedez l'original. Ni zone-ebook.com, ni nos hébergeurs, ni personne ne pourront êtres tenu responsables d'une mauvaise utilisation de ce site.